• martedì 10 Marzo 2020

Le coronavirus en Italie: ce que vous devez savoir et ce que vous devez faire

Puoi leggere questo articolo in italiano
Puedes leer este artículo en español
Вы можете прочитать эту статью на русском языке
你可以用中文读这篇文章
Puteți citi acest articol în limba română
Read this article in English
Ten tips to follow in: Albanian, Somali, Urdu, Portuguese, Bengali, Punjabi, Aramaic, Tigrinya, Sinhalese.

يمكنك قراءة هذا المقال باللغة العربية

La propagation du coronavirus en Italie a atteint un niveau grave et donc préoccupant : il y a des milliers de personnes infectées et des centaines de décès, et cela fait maintenant presque trois semaines que les chiffres augmentent chaque jour. L’Italie est l’un des pays les plus touchés par l’épidémie dans le monde, et l’endiguement du virus nécessite l’engagement immédiat de tous les citoyens, en commençant par ceux qui vivent dans le nord de l’Italie, notamment en Lombardie, en Vénétie, en Émilie-Romagne et dans le Piémont.

Pour des millions de personnes en Italie, le coronavirus impliquera une perte d’argent importante et pour beaucoup, la perte de leur emploi. Si chacun joue son rôle et respecte les règles, ce n’est pas seulement le nombre de personnes qui tombent malades et meurent qui sera réduit de manière drastique, mais aussi le nombre de personnes qui perdent leur emploi et subissent les conséquences économiques de l’épidémie.

Il faut maintenant que chacun fasse des efforts et des sacrifices pour que ces difficultés – économiques, professionnelles et sociales – prennent fin plus rapidement et aient moins d’impact sur la vie de chacun.

Voici un petit guide expliquant la situation et les comportements à adopter.

Quelle est la situation?
Pour la plupart des personnes infectées, les symptômes du coronavirus sont similaires à ceux de la grippe. Pour certaines personnes, (les personnes âgées, les malades, mais aussi, plus rarement, les jeunes et les personnes en bonne santé) elle entraîne de graves complications. Des centaines de personnes sont actuellement hospitalisées dans les services de soins intensifs des hôpitaux. Il ne faut pas être négligent, même si l’on est jeune : on risque de contracter le virus sous une forme grave et d’infecter d’autres personnes qui pourraient se retrouver à l’hôpital.

Le problème le plus grave de l’épidémie de coronavirus est qu’elle mine le système de santé en Lombardie, et pourrait faire de même dans d’autres régions à mesure que le nombre d’infections augmente. Dans les hôpitaux, les salles de soins intensifs sont pleines de patients atteints de coronavirus, et les médecins et infirmières doivent faire de longues et épuisantes journées de travail pour s’occuper d’eux. Dans de nombreux hôpitaux de Lombardie, la situation est désespérée : le temps et les ressources manquent pour s’occuper des patients ayant d’autres problèmes, dont les opérations sont reportées et qui, dans certains cas, ne peuvent être traités, même en urgence.

Les médecins avertissent depuis des jours que si l’épidémie se poursuit à ce rythme, il faudra choisir de donner la priorité aux patients plus jeunes, avec le risque de laisser mourir les patients plus âgés.

Suivre les recommandations des autorités pour contenir le coronavirus est important, précisément pour prévenir cette situation dans les hôpitaux les plus à risque, en Lombardie comme dans le reste de l’Italie.

Qu’a décidé le gouvernement?
Le gouvernement a décidé de limiter les déplacements, les suspensions d’activités économiques et les fermetures dans toute l’Italie jusqu’au 25 mars. Toutes les activités commerciales “non essentielles” sont fermées: cela signifie que tous les magasins sont fermés à l’exception d’une série jugée importante afin que les gens puissent continuer d’avoir ce dont ils ont besoin. Par conséquent, par exemple, les supermarchés, tous les magasins alimentataires, pharmacies, stations de services, bureaux de tabac, blanchisseries, banques et plusieurs autres restent ouverts, qui peuvent être lus ici (en italien)

Les restaurants et les bars resteront fermés: ils pourront continuer à préparer la nourriture pour la livraison à domicile. 

Les usines pourront rester ouvertes, tout comme elles n’auront pas à fermer les activités agricoles et d’élevage. Cependant, ils sont tenus de faire respecter les réglementations sanitaires des employés, comme le maintien d’une distance d’un mètre entre les travailleurs.

Les écoles (ainsi que les universités) resteront fermées dans toute l’Italie jusqu’au 3 avril, et les cinémas, théâtres, discothèques, pubs, piscines, salles de sports et centres sportifs seront fermés dans tout le pays ; les concerts, spectacles, foires et salons, les manifestations sportives seront suspendues (ceci incluant les matchs de football de première division).

Mais les mesures législatives les plus importantes concernent les déplacements : en effet, à compter de lundi vous ne pouvez vous déplacer que lorsque cela est strictement nécessaire, pour des raisons de travail, de santé ou d’urgence.

Cela signifie que vous devez rester chez vous autant que possible et que lorsque vous voyagez en voiture ou en train, vous pouvez être arrêté(e) par la police qui peut vous demander pourquoi vous vous déplacez, en infligeant une amende à ceux qui ne respectent pas les règles. De fait, le gouvernement souhaite que les citoyens restent chez eux autant que possible et qu’ils soient en contact avec le minimum de personnes. Dans les gares, des contrôles seront effectués aux entrées, qui peuvent inclure la prise de la température. Le transport de marchandises et d’animaux vivants n’est pas limité.

Il est prévu que les personnes qui se déplacent remplissent un formulaire spécial. Le formulaire peut être obtenu iciPour le moment il n’est pas disponible dans d’autres langues. Peut être rempli à la volée lorsqu’il est vérifié.

Vous pouvez quitter la maison pour acheter quelque chose dont vous avez besoin de toute urgence, comme une ampoule. Vous pouvez quitter la maison pour aider un parent âgé.

Que faire si vous êtes malade, ou si un membre de votre famille est malade?

• si vous toussez, si vous avez des difficultés à respirer ou si vous vous sentez mal , prenez votre température : si vous avez plus de 37,5 °C, restez chez vous ;

• si vous avez un médecin généraliste, appelez-le pour lui demander quoi faire ;

• si vous n’avez pas de médecin généraliste et que vous ou un membre de votre famille présentez les symptômes ci-dessus, ne vous rendez pas aux urgences. Si vous êtes en Lombardie, appelez le 800.89.45.45 (numéro gratuit) et expliquez la situation ; dans le reste de l’Italie, vous pouvez appeler le 1500 (numéro gratuit).

• si une personne vivant avec vous présente les symptômes ci-dessus, essayez de l’isoler le plus possible : si vous le pouvez, donnez-lui une chambre pour elle seule et demandez-lui de nettoyer les surfaces communes après les avoir touchées ;

• si vous êtes malade, si vous avez de la fièvre, si vous toussez ou avez des difficultés à respirer, il est important que vous restiez chez vous : appelez votre employeur et expliquez-lui la situation ; il est dans votre intérêt et le sien d’éviter d’infecter vos collègues.

Comment vous comporter, même si vous allez bien?

• restez chez vous autant que possible ;

• si vous ne pouvez pas rester chez vous, essayez de réduire les contacts avec les autres personnes : par exemple, évitez la proximité avec les autres dans le bus et gardez une distance d’au moins un mètre avec vos collègues ;

• évitez les endroits bondés, comme les bars ;

• tenez-vous à au moins un mètre des autres personnes ;

• évitez de prendre les gens dans les bras, de leur faire la bise et de leur serrer la main pour les saluer ;

• évitez de partager la nourriture et les boissons avec d’autres personnes : utilisez votre propre assiette et votre propre verre ;

• dans la mesure du possible, gardez les enfants à la maison et tenez-les éloignés de leurs camarades de classe ;

• lavez-vous souvent les mains pendant au moins 20 à 30 secondes, en vous frottant bien les mains avec de l’eau et du savon, surtout avant de manger et lorsque vous êtes dehors ;

• si vous n’avez pas l’eau courante, lavez-vous les mains avec un désinfectant à base d’alcool (vous pouvez aussi utiliser de l’alcool de nettoyage domestique et l’emporter avec vous en réutilisant une bouteille en plastique) ;

• toussez et éternuez dans le creux de votre coude, et non dans votre main ;

• autant que possible, ne vous touchez pas le visage (la bouche, le nez et les yeux en particulier) avec les mains ;

• évitez autant que possible de toucher les surfaces dans les lieux publics (trains et bus, par exemple) ;

• chez vous, nettoyez souvent les surfaces ;

• vous pouvez sortir faire les courses et acheter les choses dont vous avez besoin, mais faites-le en essayant de garder vos distances avec les autres et en évitant de toucher trop de surfaces ;

• n’utilisez un masque que si vous pensez être malade ou si vous prenez soin de personnes malades.